L’histoire de Groot

Les circonstances…

Groot était un chiot âgé de 10 semaines de type Yorkshire x.
Pris chez un particulier, il était consanguin.  Ses parents étaient frère et sœur.
Toute sa portée était décédée, il était le seul survivant.

Groot n’était dans sa famille que depuis quelques jours quand ses nouveaux propriétaires ont remarqué des symptômes inquiétants : il urinait du sang, était amorphe et avait arrêté de manger.

Emmené dans une clinique vétérinaire, son état a été jugé critique et ses propriétaires l’ont par la suite emmené dans un centre d’urgence où une suspicion de shunt porto-systémique a été mise de l’avant à la suite d’un bilan sanguin complet.

Ne pouvant se permettre la somme demandée pour ses soins, Groot est retourné chez lui avec des médicaments et son euthanasie a été planifiée le lendemain.

Après discussion entre la clinique vétérinaire et les propriétaires, il a été décidé de donner une chance à Groot en le transférant à notre organisme.

Une fois transféré chez nous…

Arrivée à clinique en hypothermie et en hypoglycémie, l’équipe sur place l’a réchauffé et lui a administré du glucose pour ne pas que son état se détériore encore plus durant le transport jusqu’au centre d’urgence avec notre équipe.

Deux membres de notre équipe ont récupéré Groot à la clinique pour l’amener directement au Centre Vétérinaire Laval.  Un appel les avertissant de notre arrivée a été fait en cours de route pour que tout soit prêt et que Groot soit pris en charge immédiatement en franchissant la porte.

30 minutes plus tard, Groot était pris en charge par Dre Plante et son équipe.  Un cathéter intraveineux fût rapidement installé.  L’examen et les tests faits sur place ont permis de savoir que Groot avait extrêmement mal à l’abdomen et que du pus sortait de sa vessie ou de son urètre.  Les animaux atteints de shunt porto-systémique peuvent développer des pierres dans la vessie, qui peuvent par la suite causées une infection, ce qui expliquait ces symptômes.  Une échographie rapide a été faite à l’urgence pour voir si des pierres étaient présentes.  Étant donné que Groot ne pesait que 0.59kg, il était très difficile de dire s’il y en avait.  Une découverte importante a cependant été faite : Groot avait du liquide libre dans l’abdomen, ce qui expliquait pourquoi il était si douloureux.

Le liquide peut être causé par plusieurs choses et un diagnostic sans tests ou procédures supplémentaires n’était pas possible. Il aurait pu s’agir de simple liquide causé par une inflammation importante de la vessie comme quelque chose de beaucoup plus grave tel qu’une rupture de vessie suite à un blocage causé par des pierres.
Nous avons décidé de le stabiliser, de s’assurer qu’il soit confortable et de l’envoyer en échographie spécialisée dès le lendemain matin.  L’estimé total pour 24h était de 1500$.  Un dépôt de 2000$ a été laissé au compte.

Nous avons demandé à ce qu’il ne soit pas réanimé si jamais il faisait un arrêt cardio-respiratoire car ses chances de revenir en forme étaient très minces.

Une nuit douloureuse

Durant la nuit, la vétérinaire a tenté d’installer un cathéter urinaire à Groot pour être en mesure de voir ce qui se passait au niveau de son urine et de sa vessie.
Trop douloureux malgré l’injection et la perfusion en continu d’antidouleur, Groot a reçu une injection de Propofol, un produit servant généralement à endormir avant une anesthésie générale.

Le passage du cathéter a été très difficile mais a finalement été possible.
Une radiographie a été faite pour voir s’il était bien positionné.  Cette radiographie a permis de mettre en évidence a présence d’au moins 3 pierres, dont une dans l’urètre.

1h30 après la pose du cathéter, Dre Plante a fait une échographie de contrôle rapide pour voir ce qui se passait. Le liquide dans l’abdomen de Groot semblait plus abondant qu’à l’arrivée.  De la saline a donc été injectée dans le cathéter urinaire et c’est à ce moment qu’il a été possible de voir que tout le liquide sortait de sa vessie, confirmant ainsi que sa vessie était rupturée suite à un blocage urinaire causée par la pierre dans son urètre.

La seule option à ce stade aurait été d’envoyer Groot en chirurgie d’urgence pour réparer sa vessie, sortir les calculs urinaires et nettoyer son abdomen de l’urine présente.
Groot ne pesant que 0.59kg, étant déjà instable et en état critique, ayant fort probablement un shunt porto-systémique sous-jacent et possiblement d’autres problèmes congénitaux graves, ses chances de survie à la chirurgie étaient très faibles.
Extrêmement douloureux malgré les antidouleurs, nous avons pris la décision de l’euthanasier vers 1h30 du matin pour lui éviter des souffrances supplémentaires.

Repose en paix Groot

En bref

Date d’arrivée dans l’organisme : 27 novembre 2018
Date de décès : 28 novembre 2018
Diagnostic final : Uroabdomen secondaire à rupture de vessie secondaire à blocage urinaire, probable shunt porto-systémique, hypoglycémie, possibilité d’infection +/- septicémie.

Facture finale : 826.81$
Montant amassé : 470.91$
Balance : 355.90$