Symptômes de grippe ? Attention aux traitements à la maison !

Nos chats et nos chiens peuvent parfois avoir des symptômes de grippe : écoulements, toux, éternuements, perte d’appétit, congestion nasale, etc.

Afin d’éviter de dépenser des sous chez le vétérinaire pour un problème qui semble banal et facilement soignable, plusieurs propriétaires d’animaux se présenteront en pharmacie humaine afin d’acheter des médicaments sans ordonnance destinés à l’humain.

Ce que ces propriétaires ne savent pas, c’est qu’il y a un risque bien réel à donner de tels médicaments et que chaque année, des dizaines d’animaux sont présentés en clinique vétérinaire et même à l’urgence pour des intoxications causées par ceux-ci.  Un bon nombre est accidentel, mais pas toujours…

Les pastilles pour la toux

Les pastilles pour la toux contiennent plusieurs ingrédients pouvant causer des problèmes gastro-intestinaux à votre animal : menthol, huile d’eucalyptus, sucre, etc.
De plus, la majorité de ces pastilles contient du xylitol, un ingrédient hautement toxique pour nos animaux. Le xylitol cause une hypoglycémie et peut également causer des dommages irréversible au foie. Finalement, la benzocaïne : l’ingrédient en cause de l’anesthésie locale de votre bouche et de votre gorge. Bien qu’il ne cause généralement que des problèmes gastro-intestinaux chez nos animaux, il peut également causer la méthémoglobinémie : un problème sanguin grave pouvant mener au décès.
Nos animaux ne comprenant pas l’effet anesthésique de ces pastilles, des cas d’étouffement et d’aspiration ont également été rapportés.  Lors d’absorption accidentelle, certains chiens devront même subir une chirurgie pour retirer plusieurs pastilles et emballages de leur système digestif.

Les médicaments décongestionants avec pseudoéphédrine

La pseudoéphédrine se retrouve dans plusieurs médicaments contre le rhume et la grippe et sous différentes formes. La pseudoéphédrine stimule le système nerveux et le système cardiovasculaire, causant de l’agitation, de l’hyperactivité, de l’hypertension, des tremblements, un rythme cardiaque élevé, de l’hyperthermie et une dilatation des pupilles.  Les symptômes peuvent apparaître entre 30 minutes et 6 heures après l’ingestion, tout dépendant de la forme utilisée et de la dose ingérée.  Le traitement pour ce type d’intoxication est semblable à celui pour les intoxications à l’amphétamine et requiert une hospitalisation.

Le dextrométhorphane dans le sirop pour la toux

Le dextrométhorphane est utilisé comme antitussif dans la plupart des sirops pour la toux.  La plupart des animaux ne feront qu’une réaction allergique ayant comme symptômes de l’urticaire et une enflure au niveau de la face nécessitant le même traitement que les autres réactions allergiques.  Certains animaux auront cependant des signes d’intoxication bien plus importants : vomissements, léthargie, agitation, rythme cardiaque élevé, tremblements et même convulsions.

Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ibuprofène, aspirine et autres)

C’est maintenant bien connu : les anti-inflammatoires pour humains peuvent tuer nos animaux de compagnie. Diarrhée, vomissements, ulcères gastro-intestinaux, insuffisance rénale aiguë et insuffisance hépatique sont les symptômes les plus courants.  Saviez-vous cependant que certains AINS causent également des changements significatifs au niveau du sang et peuvent causer des hémorragies internes ? C’est le cas de l’aspirine par exemple qui est d’ailleurs utilisé chez certains patients cardiaques dont le sang est épaissi. L’ibuprofène peut causer des symptômes grave tels que des convulsions, de l’ataxie et même un coma.

Les antibiotiques

Bien que la plupart des antibiotiques utilisés en médecine vétérinaire soient les mêmes que ceux utilisés en médecine humaine, une chose reste très importante : la dose utilisée.
Plusieurs antibiotiques peuvent causer des symptômes neurologiques chez nos animaux de compagnie.  C’est le cas notamment du métronidazole, un antibiotique couramment utilisé. Donné à forte dose ou même simplement à long terme avec une dose modérée, des convulsions peuvent être observées. Les antibiotiques de la classe des fluoroquinolones peuvent causer des tremblements et de la désorientation.  Les différents antibiotiques ne sont pas tous utilisés pour les mêmes problèmes et c’est pourquoi seul un professionnel de la santé animale est apte à prescrire et calculer la dose d’antibiotiques pour votre animal.
En n’ayant pas le bon antibiotique, votre animal pourrait développer de l’antibiorésistance et ainsi être bien plus difficile à traiter.

Spray nasal et gouttes pour les yeux

Quand on parle d’intoxication avec ce genre de produits, on parle majoritairement de chiens qui ont tendance à manger tout et n’importe quoi.  La plupart des sprays et des gouttes ont comme ingrédient actif l’oxymétazoline.  Une petite bouteille suffit même pour un chien de 40kg. Les symptômes ? Vomissements, faiblesse extrême (l’animal tombera généralement sur le côté), rythme cardiaque lent, hypotension.
Le traitement est simple mais requiert une hospitalisation plus ou moins longues en fonction des symptômes de l’animal.

En conclusion, si votre animal est malade, prenez un petit 5 minutes pour appeler votre vétérinaire et demander ce que vous pouvez faire.  Ne risquez pas la vie de votre animal pour sauver quelques dollars, vous prenez le risque que cela vous en coûte des centaines, voir des milliers, sans garantie que votre animal s’en sortira.  En cas d’ingestion accidentelle d’un médicament, appelez un centre d’urgence vétérinaire.  Ils pourront vous conseiller et vous dire s’il s’agit d’une dose toxique et comment réagir.

Liste des centres d’urgence ouverts 24h :

Centre Vétérinaire Laval (Laval, 1-877-651-2152)
Centre Vétérinaire Rive-Sud (Brossard, 1-866-524-4877)
Centre Vétérinaire DMV (Lachine, St-Hubert, Blainville, 1-800-463-8555)
Centre hospitalier universitaire vétérinaire (St-Hyacinthe, 450-778-8111)
Centre Vétérinaire Daubigny (Québec, 418-872-5355)

Source : ASPCA